Présentation

Maisons-du-Bois fait partie du pays sauget. Le territoire communal, en forme de croissant écorné à l'est, s'étend de part et d'autre du Doubs, dont le lit est à 791 mètres, et qui draine un val fortement dissymétrique, orienté N.E.-S.O. Le flanc S.E. de ce synclinal est vigoureusement redressé et atteint 1.023 mètres. Le flanc N.O. remonte au contraire en pente douce jusqu'à 1.015 mètres au bois des Joumets. Il se présente comme un plan incliné, faiblement déformé par des ondulations molles. C'est sur ce versant, rive gauche du Doubs, que se trouve Maisons-du-Bois, à 803 mètres d'altitude.
Le Doubs est le seul cours d'eau traversant la commune. Des pertes importantes I'affectent dans les dalles de calcaire portlandien. Après I'incendie de I'usine Pernod, qui les a révélées en 1901 et a montré que la Loue en est une résurgence, le professeur Fournier, en collaboration avec Martel et Maréchal, a réalisé en 1910 une expérience de coloration à la fluoresceine. 100 kg de ce produit ont été déversés dans le lit du Doubs, à Maisons-du- Bois, en face des Granges de la Commune. La totalité de cette coloration est ressortie à la source de la Loue prouvant de façon indubitable que les pertes du Doubs alimentent en partie celle-ci.
Maisons groupées qui descendent jusqu'au Doubs et dispersion intercalaire avec fermes isolées caractérisent l'habitat.
Le village se prolonge au nord par un lotissement dont la réalisation a déterminé en 1974 une fusion avec la localité voisine de Lièvremont.

 

Voies de communication
Le territoire communal est traversé par le C.D. 437 qui longe le cours du Doubs de Pontarlier â Morteau. Le C.D. 251 relie Lièvremont à Maisons-du-Bois situé à 4 km au sud-ouest de Montbenoît, à 9 km au nord-est de Pontarlier et à 63 km au sud de Besançon. La voie ferrée Pontarlier-Cilley, dont le centenaire a été célébré en 1984, sert uniquement au trafic marchandises.

 

Cadastre
Premier cadastre établi en 1834. Territoire communal de 552 ha, dont 130 en forêt.

 

Hameaux et écarts
La Bugnette, Le Chazal, Loielonge, Les Sanglards, Chez Teveret.

 

Toponymie
Les Maisons du Bois (1348), La Maison du Bois (1383), La Maison du boys (1471).

Historique MDB.pdf
Document Adobe Acrobat 1.9 MB